A nous co-naître, à naître ensemble à cette vie différente

9 mai 2020 à 5:30

Bonjour,

Aujourd’hui, dans l’Évangile de St Jean (14, 7-14), deux paroles de Jésus à ses disciples m’interpellent.

Jésus leur dit d’abord : « Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. »

Waw, déjà̀ connaitre Jésus c’est un cadeau, mais il nous annonce là une autre rencontre possible. Et venant de lui ça ne doit pas être rien ! Je me réjouis déjà et je suis dans la gratitude. Avec lui à mes côtés, la vie a une saveur toujours renouvelée. Et pourtant, il y a ce temps de l’attente. Il nous dit : « vous connaitrez aussi mon Père » le verbe est au futur…

Patience. Confiance.

Il me semble que cela fait écho à ce que nous vivons ces derniers temps, non ? Chez nous, à la maison, sur la terrasse, nous sommes invités à d’abord gouter ce que nous vivons au présent.

A nous co-naitre, à naitre ensemble à cette vie différente, mais pleine d’espoir et de créativité… Et puis…patience…  Ces mots de Jésus je les ressens comme un espace possible, une porte qui s’ouvre, un horizon qui s’agrandit.  Alors, quand peu à peu nous sortirons de nos maisons, allons-nous mettre plus de saveur dans nos rencontres ?

La deuxième parole aux disciples qui m’interpelle aujourd’hui est : «Celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais ».

Waw ! Quel beau programme ! Une nouvelle fois Jésus nous montre à quel point il a confiance en nous. Est-il possible que nous puissions faire ce qu’il fait ? OUI, il l’affirme et il n’hésite pas un instant ! Alors j’ai envie de retenir qu’il a toujours été optimiste et fait jaillir la lumière là où il passait !

Et aujourd’hui, que ce soit en famille, avec les amis, de loin ou de près, je nous souhaite de vivre chaque rencontre comme une nouvelle chance d’être LUMIERE et JOIE !

Passez une belle journée

Isabelle Lejeune

 


Jean (14, 7-14) : « Celui qui m’a vu a vu le Père »

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : “Montre-nous le Père” ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père, et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »

Mot du jour