Au-delà de la trahison, la lumière de l’Amour

12 mars 2013 à 11:30

Au cours du dernier repas, un dialogue étrange se noue entre Jésus et ses disciples « L’un de vous va me livrer ». – « Serait-ce moi, Seigneur ? » Serait-ce moi qui peux te renier comme Pierre, oublier ton amitié, partir dans la nuit et te vendre pour quelques sous comme Judas ? Jésus sait qu’on veut le mettre à mort, mais ce sera l’occasion pour lui de se donner tout entier et de déverser sur nous le pardon. Oui, nous sommes capables de tomber, mais nous pouvons toujours compter sur sa miséricorde à l’égard de tous, qui nous relève et nous remet debout.

Au moment d’entrer dans les jours saints accueillons le pardon de Dieu et faisons nôtre cette prière de saint Philippe Néri : « Seigneur, tenez-moi bien aujourd’hui, je suis capable de vous lâcher. »

Mot du jour