Celui qui vient

16 avril 2017 à 6:00

Comme beaucoup, j’ai eu l’occasion de me rendre sur les terres natales de Don Bosco. Ce matin, le grand Christ-Ressuscité de l’église des Becchi remonte en ma mémoire. Qui n’a pas été saisi par la force qui se dégage de cette immense statue ? Lui aussi a les bras ouverts. Mais ce Ressuscité a un autre point commun avec l’Enfant Jésus que tient Marie Auxiliatrice : Il cherche à nous rejoindre, oserais-je dire à accourir vers nous, pour nous embrasser. Peut-être est-ce là que se situe la force de Notre Dame Auxiliatrice : elle ne garde pas son enfant contre elle, mais offre son fils, le Fils de Dieu, à qui se tourne vers elle. L’Enfant-Dieu Ressuscité peut alors s’approcher pour nous secourir. Formidable bonne nouvelle du temps de Noël, et de Pâques !

Mot du jour