Cheminer avec François (2/4)

25 octobre 2016 à 6:00

Et François de Sales continue ainsi sa parabole : « Voilà que l’obscurité les fait s’égarer dans une forêt. Ils sont à la merci des loups. Or, dites-moi, Théotime, ceux qui ont regagné leur demeure ne doivent-ils pas en savoir gré au soleil, ou, pour parler chrétien, au Créateur du soleil ? Sans lui, ils ne se seraient pas réveillés à temps. Mais le soleil leur rendit ce service : il toucha leurs yeux de sa chaleur… ce fut avec douceur qu’il répandit sur eux sa lumière… et les pressa de voir le jour.

Quant aux pauvres errants, ils criaient dans la forêt : “ Qu’avons-nous fait au soleil pour qu’il ne nous ait pas réveillés comme nos compagnons ? Nous ne serions pas en train de chercher notre chemin dans ces ténèbres, nous aurions déjà retrouvé notre maison ! ” »

Où François veut-il nous entraîner ?

Mot du jour