Des idées nouvelles avec des mots anciens

2 juillet 2014 à 2:22

Le langage symbolique est d’une grande utilité.

Il nous caractérise même en tant qu’humains. Avec lui nous pouvons construire un discours cohérent et pertinent sur notre environnement. La pensée évolue et donc se traduit par des mots nouveaux. C’est ce qui s’est passé dans le domaine scientifique.

 

Il n’est guère possible de traduire une représentation nouvelle par des mots anciens.

 

N’avons-nous pas parfois le projet, dans le domaine religieux, de changer simplement de vocabulaire pour dire la « vérité de toujours » ?

Quand on sait la relation étroite entre les mots et la pensée, ne va-t-on pas dans une mauvaise direction ? Ne faut-il pas « repenser » ce qui nous a été légué à « frais nouveaux » ? Tâche délicate s’il en est !

Mot du jour