Equilibres tenus

12 avril 2017 à 6:00

A y regarder de près, en prenant la place de l’Enfant Jésus uniquement tenu par la main gauche de Marie Auxiliatrice, j’observe que l’Enfant – Jésus reste étonnement bien assis, en équilibre. En ce jour où nous faisons mémoire des préparatifs du dernier repas pascal de Jésus avec ses disciples, je perçois qu’il est bien délicat pour Jésus de tenir cet équilibre. Entre l’instabilité de la foi de ses disciples, la traque des autorités juives et la perspective quasi certaine d’une fin tragique, il y a de quoi perdre pied ! Malgré tout, confiant dans le Père, Jésus continue sa route. Là où les disciples demeurent ambigus dans leurs équilibres, il trace un chemin de vérité pour révéler le roc sur lequel il s’appuie.

Mot du jour