Il faisait nuit

27 mars 2018 à 5:00

Cette semaine, l’auteur des mots du jour vous propose une introduction musicale et un chant en conclusion… (Cliquer sur le pour le lire.)

Saint « Tic-Tac », priez pour nous ! Jean l’évangéliste avait-il des racines helvétiques ? Chez lui, l’heure a une saveur salvifique mais, à la place d’un coucou suisse, nous avons un gallinacé palestinien : un coq, franchement ! Saint « Tic-Tac », priez pour nous ! Jean l’évangéliste avait-il des racines helvétiques ? Chez lui, l’heure a une saveur salvifique mais, à la place d’un coucou suisse, nous avons un gallinacé palestinien : un coq, franchement !Jésus est avec ses amis dont Judas qui, au moment où il reçut une bouchée, sortit immédiatement faire ce qu’il avait à faire. Jean indique qu’à ce moment-là : « il faisait nuit » c’est-à-dire, en langage évangélique d’horloger, la nuit entra en lui, le mal entra en lui.

Il m’en souvient, l’indication stricte des plannings de répétition à l’entrée des studios de danse ; respect quasi métronomique des horaires que nous devions intégrer à la minute près, sans parler du timing de chaque variation, réglée au dixième de seconde pour une précision inouïe en chaque mouvement, en chaque pas, laissant à nos corps transpirer du sang et de l’eau… En fait, quelle heure as-tu avec le Seigneur ?

Mot du jour