Il lui mit de la salive sur les yeux » (Mc 8,22-26)

6 février 2014 à 3:27

Ne pas voir, quel handicap ! Jésus, touché par la confiance de ceux qui lui amènent un aveugle, est ému par la souffrance. Il le prend par la main, l’amène hors du village. Et geste quasi choquant, Il met de la salive sur ses yeux. Certes, la salive est reconnue comme antiseptique. Mais plus qu’un pouvoir de guérison, le geste de Jésus cache un symbole, une action créatrice.

Jésus utilise la salive non comme un être humain, mais comme Fils du Dieu créateur. Il communique avec l’aveugle, par le toucher, à travers une relation personnelle et prépare son cœur. Ainsi l’aveugle peut ressentir l’amour à travers la main de Jésus, mettre son espérance en Lui et retrouver la vue. Aujourd’hui Jésus nous guérit en se faisant proche de nous. Dans l’intimité, Il touche notre cœur par des gestes concrets, pleins de tendresse et de miséricorde. Osons-nous, nous laisser toucher par Lui ?

Mot du jour