L’amour ouvre l’avenir

14 septembre 2016 à 2:07

«Donnez-moi un point d’appui et je soulèverai le monde».
Ce point d’appui, je le trouve dans les derniers mots d’un écrit d’un poète polonais, Alexander Watt. Il parle d’un archer et de sa flèche. Tout est tourné vers l’efficacité, la précision, le résultat. Une image de notre monde en quelque sorte. Mais au dernier vers surgit une nouveauté, qui introduit une dimension tout autre.

La main dit à la corde : sois docile
La corde répond à la main : tends-moi hardiment
La corde dit à la flèche : vole comme l’éclair
La flèche répond à la corde : attise mon élan
La flèche dit au but : brille
Le but répond à la flèche : aime-moi !
Voilà comment il me semble que l’amour ouvre l’avenir et engendre l’espérance.

Mot du jour