La sobriété, vertu actuelle pour le futur

4 avril 2013 à 12:39

On parlait autrefois de la tempérance, une vertu dite « cardinale » parce qu’elle nous tourne directement vers l’amour de Dieu et de nos frères. La sobriété est le nouveau nom de la tempérance et la vertu sociale du futur. Pour respecter la Création de Dieu et les droits de la génération à venir, pour intégrer le regard des pauvres dans notre vision de la réalité. Mais aussi parce que nous ne pouvons trouver notre centre de gravité personnel si nous n’établissons pas une hiérarchie dans nos besoins.

La sobriété nous parle de partage, de justice et de générosité : souvent, nous nous tracassons de donner davantage aux pays qui ont peu. La sobriété, vertu très réaliste, suggère que nous pourrions déjà commencer par prendre moins !

Mot du jour