Le bien et le mal

18 mai 2017 à 5:00

Ceux qui prônent la haine, la guerre, la souffrance, ne gagneront jamais face à ceux qui défendent la paix, l’amour, la générosité. Les premiers font davantage de bruit, car leur fureur se nourrit du fracas des armes, des cris et de la vindicte. Les seconds sont sereins, assurés d’être des justes.

Ils n’en sont pas moins puissants, car tous les hommes aspirent, à leur façon, au bonheur. L’humanité finira par se fatiguer des guerres. Partout les valeurs de paix finiront par triompher.
Et si nous y mettions chacun du nôtre dès à présent, en commençant par faire la paix avec nous-mêmes, avec nos proches et nos voisins ? Que risquerions-nous à essayer ?

Mot du jour