Le dialogue, le discernement et la frontière

4 janvier 2015 à 1:49

Dans son livre « l’Eglise que j’espère » le Pape François insiste sur trois principes que nous devrions appliquer dans la vie de tous les jours : le dialogue, le discernement et la frontière.

 

Entrer en dialogue permet de faire de la place aux points de vue différents. C’est reconnaître celui que l’on a devant soi comme quelqu’un qui a quelque chose de bon à dire. Ensuite, le « discernement » est la capacité de prendre du recul sur les événements « en cherchant et en trouvant Dieu en toutes choses… Dans la vie de chaque homme Dieu est à l’œuvre ». Enfin, on atteint la « frontière » en entrant en contact avec les réalités humaines « éloignées » que la parole de l’Évangile n’a pas encore atteintes. La réflexion implique donc l’action !

Mot du jour