Mélodie d’une vie

21 mars 2018 à 6:00

Il est attentif aux notes qui s’égrènent et se mêlent au bruit des couverts. Au fil de la mélodie, il s’impatiente. Avec difficulté, parce que son corps n’est pas au diapason, il essaie de se lever et de rejoindre l’estrade. L’effort lui coûte, mais des mains s’avancent et le hissent sur l’estrade où, avec une élégance et une grâce que tous lui découvrent, il demande à la jeune pianiste si elle accepte de lui céder la place.

Tout à coup, surgit une époque que l’on croyait révolue, celle des croisières au long cours et des salons lambrissés des palaces new-yorkais. Les voix se taisent, les yeux se font rêveurs, les dames tournoient dans des robes volantées, la main gantée de satin sur l’épaule d’un homme en frac,…

L’espace d’un instant, chacun a oublié une vie pas tout à fait réussie, un corps qui dit non, et l’abandon des rêves.

Mot du jour