Une paix et une justice durables

15 novembre 2013 à 5:52

Depuis la nuit des temps, depuis que les humains peuplent la terre, la violence a trouvé de quoi se nourrir et se loger. Elle se nourrit des rivalités du « pouvoir », des inégalités dans la répartition de l’« avoir » et dans l’accès au « savoir ». La violence, c’est aussi la guerre avec ses milliers de morts et ses cortèges de réfugiés. Ils fuient l’esclavage pour la liberté et c’est la mort qui les attend à l’arrivée.

La violence a de multiples visages. Elle sévit dans nos villes et nos quartiers. L’argent et la drogue l’attisent en permanence. On les appelle « Économie souterraine ». Il est encore d’autres « champs de violence » en attente d’apaisement. Ils sont ethniques, sociaux, religieux, culturels… Mais n’oublions pas que partout dans le monde des femmes, des hommes, des jeunes, des enfants œuvrent pour que fleurissent des armistices en vue d’une paix juste, véritable et durable.

Mot du jour