Passer à des années lumières

23 août 2013 à 1:31

Loin de la ville et de ses lumières, par une nuit étoilée, notre ami Laurent a sorti son télescope et grâce à lui, nous allons pouvoir découvrir une toute petite partie de notre univers et deviner ce que nos instruments ne permettent pas de voir.

Notre satellite tout proche, les autres planètes de notre système solaire, les étoiles qui nous sont familières et celles qui se noient dans l’immense voie lactée qui constitue notre galaxie.

Et tout de suite, de quelques millions de kilomètres, on passe à des années-lumière, puis à des millions d’années-lumière.

Nous sommes pris de vertige devant cette immensité que notre esprit a peine à concevoir. Et notre cœur de murmurer «Mon Dieu, tu es grand, tu es beau» !

Mot du jour