Perdre un enfant. Mt 9,18-26

12 juin 2013 à 2:55

Mt 9,18-26. «Tenir en enfant par la main»… on connaît… c’est gentil.
Mais perdre un enfant !… Y a-t-il pire catastrophe pour des parents ? Fussent-ils manants ou princiers !
Ce « chef » fait tout pour revoir les yeux ouverts de sa fille, jusqu’à l’absurde démarche auprès de ce Jésus dont on parle tant. Il n’hésite pas.
Et cette pauvre femme, aussi absurde, de croire que la santé lui sera rendue.
L’absurdité, c’est une des caractéristiques de l’humanité.
Et voilà : la fillette revenue à la vie et la femme en pleine forme.
Dans lequel de ces deux cas nous rangeons-nous ?
Sommes-nous « morts » ou seulement « endormis » dans notre vies chrétienne ?
Perdons-nous notre foi au goutte à goutte, ou décidés à toujours retrouver notre santé spirituelle ?

Mot du jour