Saint Claude

7 février 2013 à 2:30

Aujourd’hui, nous fêtons St Claude. Alors permettez-moi de souhaiter une bonne fête à celle qui m’a donné la vie, ma chère maman. Mais je vous parlerai d’un jésuite, le bienheureux Claude de la Colombière. Après avoir étudié à Lyon, il fut envoyé en 1675 à Paray le Monial. C’est là qu’il rencontra à plusieurs reprises Marguerite-Marie Alacoque, qui vit le Christ lui apparaître avec son cœur brûlant d’amour pour tous les hommes. Alors que la plupart des sœurs de sa communauté la raillaient et la traitaient de visionnaire, le Père Claude de la Colombière, qu’elle avait choisi comme directeur spirituel, fut rapidement convaincu de l’équilibre et de la sainteté de cette religieuse, au douloureux passé d’orpheline. Et c’est lui qui permit la propagation du culte du Sacré Cœur.
Et si la première caractéristique d’un saint, c’est de savoir révéler la sainteté de l’autre … un peu comme Don Bosco le fit pour Dominique Savio.

Mot du jour