Soyons ce que nous sommes et soyons le bien. François de Sales

9 juillet 2013 à 12:19

Soyons ce que nous sommes et soyons le bien. François de Sales.
Durant ma visite ma vieille institutrice a manifesté le désir que je lui porte la communion.
Le dimanche me rendant chez elle, et passant devant le fleuriste je ne résiste pas au désir d’acheter quelques fleurs blanches, mais je n’ai que 5 Euros en poche.

A ma demande le fleuriste avec un petit sourire me dit : des fleurs blanches? Combien? Est-ce pour un baptême? la fiancée?
J’hésite à répondre puis spontanément : Voilà, je porte la communion à une institutrice retraitée de 90 ans, 2 fleurs suffiront, juste un petit signe de fête.
Le fleuriste passe dans la pièce froide et ressort avec un bouquet de 20 tulipes blanches. Il me les tend et ajoute sur le ton de la confidence : Vous ne me devez rien, c’est pour Celui que vous portez.

Mot du jour