Vers l’autre

14 octobre 2014 à 8:42

Ces jours-ci, j’ai rencontré plusieurs pèlerins en marche. Je suis allé vers eux et nous avons engagé la conversation, ce qui nous a permis de faire connaissance. Et je me dis qu’aller vers l’autre, vers l’inconnu, ce n’est pas si facile. Cela suppose de « sortir » : sortir de chez soi ou sortir de soi. Cela suppose de se mettre en danger, de « s’exposer », car on s’implique toujours dans une rencontre. Cela suppose de « s’ouvrir » pour donner, mais aussi pour recevoir…

Quand je vais vers l’autre avec toutes ces dispositions, c’est alors que la rencontre peut être fructueuse et que chacun peut en retirer des bienfaits.
Dans quelles dispositions suis-je quand je vais à la rencontre de « l’Autre », du « Tout Autre », dans la prière ou l’oraison ?

Mot du jour