Comment puis-je m’occuper durant ce confinement ?

13 novembre 2020 à 4:45

(Cliquez sur ce lien si vous souhaitez vous abonner à la Newsletter du mot du jour – et la recevoir dès le lendemain)
Bonjour à tous et bienvenue dans ce mot du jour !

Difficile de garder le moral lorsque l’on est confiné chez soi. C’est difficile de se donner des objectifs lorsqu’on ne sait pas combien de temps cette situation va durer. Et puis, le fait de ne plus être libre, d’aller où l’on veut, nous donne cette sensation d’être prisonnier, enfermé. Et pourtant, il y plein de choses que nous pouvons réaliser chez nous. Appeler nos amis, notre famille, faire des parties de jeux en ligne, reprendre contact avec des anciens camarades et surtout, faire quelque chose d’important, et que l‘on peut souvent oublier, penser à soi.

Lorsqu’on pense à soi, on peut se poser des questions : « Qu’est-ce que j’ai envie de faire ? Comment puis-je m’occuper durant ce confinement ? A quoi je pense au fond de moi ? Qu’est-ce que j’ai toujours rêver de faire ? » Rêver, quel joli mot ! En plus, l’avantage et que si l’on souhaite rêver, imaginer ou même créer, on n’a pas besoin de faire une attestation et surtout on peut le faire chez nous. Au fond, on a tous une façon de créer quelque chose. Certaines personnes vont écrire des notes de musique ou des histoires, d’autres vont bricoler, coder, cuisiner, mixer. La liste pourrait être longue lorsque nous réfléchissons à ce que l’on peut faire. Et pourtant, malgré tout ça, on se sent bloqué chez nous. Alors la grande question que l’on pourrait se poser ne serait pas : « Qu’est-ce que je peux faire chez moi ? »

Pour ma part, j’aime la musique, j’en écoute beaucoup, peut-être un peu trop mais ça me fait du bien. Lorsque j’écoute de la musique, je retrouve cette sensation de liberté. Libre de penser, d’imaginer, rêver. Il m’arrive même d’être actif. Il m’arrive de bricoler, coder, parler avec des amis et ma famille, jouer. Et ce que j’aime particulièrement dans la musique, c’est d’avoir le ressenti des autres. Eh oui ! La beauté de la musique c’est que chaque personne peut l’interpréter à sa façon. Je suis sûr qu’au fond de vous il y a une réponse à ces questions : « Qu’est-ce que je peux faire chez moi ? Qu’est-ce que j’ai envie de faire ?» Pour ma part, depuis que j’ai trouvé des réponses à ces questions, le confinement a été plus agréable. Prenez soin de vous, prenez soin des uns et des autres et @ bientôt !

Timothée FONDEMENT

Mot du jour